Comportement

Aboiements de chien

Comment empêcher votre chien de faire des aboiements excessifs

Si vous vivez près d’un chien qui aboie excessivement et que vous craignez que cela ne vous cause du chagrin ? Vous voudrez peut-être parler au propriétaire. Si le propriétaire refuse de répondre, essayez d’écrire une lettre et de documenter le temps que le chien aboie. Ce journal écrit peut vous aider dans une affaire juridique contre le propriétaire du chien. Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez même documenter les aboiements de chien en vidéo.

Aboiement de chien excessif

Si vous en avez marre d’entendre vos voisins aboyer le chien, vous pouvez signaler un excès d’aboiements de chien excessif au conseil local. Le Conseil peut être en mesure de vous délivrer une amende si votre chien n’arrête pas de faire aboyer après que ce soit dit. Cependant, si vous ne souhaitez pas faire face à une amende, vous pouvez essayer de résoudre le problème avec le propriétaire du chien. Vous pouvez contacter le Conseil sur leur site Web ou par téléphone.

La RSPCA (Royal Society of Veterinary Medicine), une organisation de bien-être animal, vous recommande de parler avec un vétérinaire pour déterminer la cause de vos chiens qui aboyent. Votre vétérinaire peut vous référer à un comportementaliste animal qui peut évaluer la cause profonde des aboiements excessifs de vos chiens. Dans de nombreux cas, un plan impliquera une formation en modification du comportement. Dans de rares cas, des médicaments vétérinaires peuvent être prescrits.

La discipline

La formation de votre chien peut être difficile, mais il est important de se rappeler que les chiens aboient pour communiquer avec vous. Par exemple, ils peuvent appeler l’attention, ou ils peuvent s’ennuyer pendant que vous n’êtes pas là. La clé est de rester calme et d’éviter de crier à votre chien, car ces émotions peuvent être perçues comme de la colère ou de la frustration. Cependant, n’oubliez pas que les aboiements de chiens excessifs sont souvent un signe d’ennui ou de solitude. Donc vous assurer que vous avez une gamme de jouets à proximité vous aidera à résoudre ce problème rapidement et efficacement.

Lorsque vous appelez le refuge pour animaux, vous pouvez enregistrer les chiens aboyant. Assurez-vous de prendre une caméra avec vous pour enregistrer les aboiements. Vous pouvez également utiliser un appareil d’enregistrement audio ou un caméscope pour capturer la vidéo. Bien que certains experts ne soient pas d’accord avec cette approche, si vous craignez que le chien vous mord, n’hésitez pas à parler au propriétaire du chien. Il peut être utile de partager ces informations avec eux, ils comprendront donc la raison de les aboiements de chien.

Un aboyage des chiens peut également être le signe d’un problème de santé. Parfois, les aboiements de chien excessifs peuvent être le résultat d’un problème auditif. La meilleure façon de traiter cette condition est de consulter un vétérinaire, car ils peuvent diagnostiquer la cause exacte du problème et créer un plan de traitement. Si votre chien aboie excessivement, envisagez de changer le paysage. Si cela ne semble pas aider, essayez de changer l’environnement.

Signes de dysfonctionnement cognitif

Les chiens souffrant de dysfonctionnement cognitif peuvent devenir moins réactifs ou se retirer des membres de la famille ou des activités préférées. Ils peuvent également devenir distants et ne pas répondre à des sonnettes ou à d’autres sons ou être réactives lorsqu’ils sont mis en laisse. Une visite d’un vétérinaire est une bonne idée d’exclure toutes les conditions médicales sous-jacentes et d’apprendre à soutenir au mieux les besoins en évolution de votre chien. La dysfonction cognitive s’accompagne souvent de changements dans les habitudes de sommeil et les rythmes circadiens.

Les causes de la dysfonction cognitive chez les chiens varient considérablement. Les symptômes sont similaires à ceux de la démence humaine. Le processus sous-jacent est similaire à celui de la maladie d’Alzheimers, avec des changements dans les cellules cérébrales et une diminution des facultés mentales. À mesure que le chien vieillit, le dysfonctionnement cognitif peut se transformer en comportement sénile. Similaire à la maladie d’Alzheimer chez l’homme. Bien qu’il soit impossible d’inverser la progression du dysfonctionnement cognitif chez un chien, les signes d’alerte précoce peuvent indiquer qu’un chien peut montrer des signes de dysfonctionnement cognitif.

La cause de dysfonctionnement cognitif

Bien que les causes exactes du dysfonctionnement cognitif canin soient inconnues, de nombreux changements qui affectent les humains peuvent survenir dans nos animaux de compagnie. Il est important d’amener votre chien au vétérinaire le plus tôt possible. Le vétérinaire évaluera la santé globale de vos chiens ainsi que ses fonctions cognitives. Les tests sanguins de routine, les échographies et les rayons X aideront à exclure d’autres maladies. Au cours de ces évaluations, votre vétérinaire peut recommander des médicaments ou une thérapie qui peuvent atténuer le dysfonctionnement cognitif de vos chiens.

Les chiens plus âgés avec un dysfonctionnement cognitif canin peuvent ne pas saluer les gens ou répondre à votre signal pour récupérer un jouet. Leur réponse aux stimuli peut être modifiée, ou ils peuvent être retirés et irritables. Ils peuvent ne pas répondre à vous ou à d’autres animaux et peuvent devenir agressifs. Ces symptômes de dysfonction cognitive peuvent être un signe d’avertissement que votre chien souffre de douleur ou de trouble cognitif. Cependant, il est important de discuter des symptômes de vos chiens avec votre vétérinaire pour savoir s’ils les sous-tendent.

Si votre chien dormait profondément pendant la journée et faisait maintenant des pas la maison la nuit, il peut souffrir de démence canine. Les chiens qui avaient une routine de sommeil profondément pendant la journée sont souvent susceptibles de développer cette condition, et cela peut être incroyablement frustrant pour le propriétaire de l’animal. L’utilisation de la veilleuse ou du bruit blanc peut aider le chien actif à reprendre son horaire de sommeil régulier. De plus, des médicaments sont disponibles qui peuvent atténuer l’anxiété et aider votre chien à retrouver un cycle de sommeil normal. Les chiens qui ont une dysfonction cognitive commencent souvent à uriner à l’intérieur de la maison, même lorsqu’ils sont formés à la maison.

Signes d’anxiété de séparation

Si votre chien aboie toujours pendant la journée, cela pourrait être un symptôme d’anxiété de séparation. La bonne nouvelle est que ces comportements disparaissent généralement une fois que le chien revient à son propriétaire. À long terme, cependant, ces épisodes aboyant indiquent un problème plus général. À long terme, vous devriez travailler pour réduire l’anxiété générale de vos chiens en vous concentrant sur des stratégies de formation plus larges et une interaction plus fréquente.

Bien que votre animal de compagnie éprouve probablement une anxiété de séparation. Vous pouvez aider à prévenir le comportement de vos chiens en lui enseignant une nouvelle association avec votre absence. Essayez de jouer avec des jouets ou de lui donner des friandises lorsque vous quittez la maison. Cela aidera votre chien à associer l’absence de vous à quelque chose de merveilleux. Si votre chien aboie constamment, votre voisin peut être le coupable. Si votre chien continue d’écarter, consultez votre vétérinaire ou consultez un entraîneur de chien professionnel.

Comment assurer une bonne séparation

Pendant les premières minutes de séparation, restez près de votre chien et ignorez-le lorsqu’il ou elle commence à s’affronter. Donnez des friandises en peluche à votre chien après environ 10 secondes. Au fil du temps, augmentez progressivement le temps que vous quittez la maison. Continuez à le faire jusqu’à ce que votre chien soit habitué à être seul. Si votre chien aboie tout le temps, assurez-vous de sortir de la maison et de revenir quelques minutes plus tard.

Un chien avec une anxiété de séparation est susceptible de tenter d’échapper à la maison, de mâcher des meubles ou de creuser par les fenêtres. Si ce comportement continue, votre chien peut essayer de franchir la porte, se faisant des blessures. Il faut vous attrapez ce comportement tôt, vous pouvez apprendre à votre chien à ne pas essayer de vous laisser tranquille, car cela pourrait aggraver le problème. En cas si votre chien tente de s’échapper, il s’arrêtera généralement si vous êtes à proximité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page